Les jeudis de Sophie

mercredi 5 janvier 2011

Très bonne année 2011 !

voeux2011

Je ne suis pas aussi mégalo, mais si on m'y pousse... Je cherchais une idée de carte de vœux, elle m'est tombée du Net. Car, je le reconnais : l'idée n'est pas de moi.

J'ai reçu ce photo-montage de l'un de mes fournisseurs les plus créatifs, les Editions dans sa tête. Je n'ai fait qu'ajouter le petit message de vœux.

Vœux néanmoins sincères et chaleureux auxquels j'ajoute mes remerciements à chacun pour cette belle année 2010 que je viens de vivre avec vous.

Sophie

Posté par jeudisdesophie à 19:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


vendredi 10 décembre 2010

Bientôt Noël !

Sans_titre

Pour vos derniers cadeaux, pourquoi aller vous perdre dans la foule et les embouteillages dijonnais ?

Je vous propose des cadeaux pour tous : livres, coffrets cuisine, jeux, jolie papeterie, petites décos, vins,...

Regardez mon album Noël 2010 : plein d'idées de cadeaux et encore plus dans ma boutique !

(ps : désolée pour la qualité des photos ; je n'ai plus d'appareil, uniquement mon vieux téléphone ; s'il te plaît Père Noël, fais quelque chose pour moi...)

Posté par jeudisdesophie à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 14 novembre 2010

18 novembre 2010 : le beaujolais nouveau arrive !

beaujolais2010Le Beaujolais nouveau est aujourd'hui un événement planétaire. Ainsi, le monde entier se donne rendez-vous chaque année le troisième jeudi de novembre pour l’unique grande fête populaire internationale dédiée au vin.

Cette année, ce sera le 18 novembre ; dégustation non-stop de 8h30 à 19 h chez moi, les jeudis de Sophie.

Avec toujours le vin de Michel Tête, de père en fils depuis 3 générations, domaine du Clos du Fief à Julienas. “ Les corps sont amples mais sans lourdeur et le fruit bien dégagé. Du travail sérieux qui ne devrait pas passer inaperçu”. Revue du vin de France, 2009. “ 16/20 - Joli gamay bien ancré dans sa terre, charnu, équilibré et friand. Un vin gourmand et plein de facettes.” Le Point, Beaujolais nouveau 2007.187

Posté par jeudisdesophie à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 14 août 2010

un jeudi pour les enfants

19aout10

Posté par jeudisdesophie à 20:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 15 juillet 2010

De Gaulle et les vins de Bourgogne

Jeudi 22 juillet 2010 - 16 h à 19 h

Vin et culture

François Broche, Jean-François Bazin, domaine Joseph Voillot

francois_brocheHistorien et journaliste, François Broche est un grand spécialiste de de Gaulle et a la bonne idée d'avoir une maison à Saint-Seine ; il était venu déjà dédicacer chez moi Bir Hakeim en 2008. L'année " de Gaulle " est aussi la sienne : il a sorti en mai et juin deux ouvrages, Le dernier jour du général de Gaulle et le Dictionnaire de la France Libre.

Journaliste également, Jean-François Bazin est le maître incontesté de la Bourgogne, de son histoire et de ses vins. J'ai connu Jean-François Bazin au cours de mes 15 années jfbazinde Tastevin, mais il a aussi été l'un de mes professeurs quand je préparais le diplôme Vin et culture à l'université de Dijon ; son livre Le vin de Bourgogne chez Gisserot est l'une de mes " bibles ". Son roman Les raisins bleus, paru en mars, connaît un bon succès.

Or, il se trouve que Jean-François Bazin a participé au Dictionnaire de la France libre en rédigeant plusieurs notices. L'occasion était trop belle pour ne pas réunir François Broche et Jean-François Bazin à Saint-Seine.

Par ailleurs, j'avais le projet depuis longtemps, d'organiser une dégustation des vins Josephdu domaine Joseph Voillot. Joseph Voillot possède à Volnay un magnifique domaine avec des appellations qui font rêver le monde entier - Meursault les Cras, Pommard les Rugiens, Volnay, Beaune,... -, mais il a surtout trois filles dont l'une, Thérèse, a été l'institutrice de CP de mes deux fils. J'ai donc profité de la présence de Jean-François Bazin pour inviter aussi Jean-Pierre Charlot, beau-frère de Thérèse, gérant actuel du domaine.

Un très bel après midi en perspective, riche en culture.

  • Dédicace : Le dernier jour du Général de Gaulle de_gaulle

François Broche a choisi pour évoquer le plus illustre des Français un angle particulier : celui de la mort. La sienne, celle de ses amis, de ses ennemis, mais aussi les conceptions religieuses de celui qui aimait à citer ce mot de Staline : « Après tout, il n'y a que la mort qui gagne. »
Car la mort, des tranchées de la Grande Guerre jusqu'à l'ultime retraite de Colombey, fut la compagne la plus familière du Général. Sa vie fut jalonnée de deuils intimes, d'ennuis de santé, d'attentats, et marquée par la hantise du déclin physique, la constante tentation de tout quitter et même de se suicider, après 1969.
Sans a priori ni complaisance, grâce à une documentation minutieuse et une enquête approfondie auprès de grands témoins - Bernard Tricot, Philippe de Gaulle, Alain de Boissieu, Maurice Druon, Maurice Schumann, Pierre Lefranc, Jacques Massu, Jean Mauriac, Robert Poujade... -, François Broche réhabilite, preuves à l'appui, l'homme prétendu insensible par ses détracteurs, dément certains clichés malveillants et tenaces quant à son manque de coeur et de magnanimité. (Editions de l'Archipel)

  • Dédicace : Dictionnaire de la France libre

dictionnaireSous la direction de François Broche, Georges Caïtucoli et Jean-François Muracciole

Après deux dictionnaires consacrés l’un à la Résistance – aventure collective par excellence – et l’autre à Charles de Gaulle – aventure essentiellement individuelle –, la collection Bouquins publie, soixante-dix ans après l’appel du 18 Juin, un Dictionnaire de la France Libre retraçant  « une histoire collective faite, comme la Résistance intérieure, de la conjonction de destins assumés et nourrie d’initiatives individuelles », selon la formule de Jean-Louis Crémieux-Brilhac.
Il n’est pas un aspect de la vie nationale qui ait échappé à la France Libre, de la mise sur pied d’une armée réunifiée à la gestion des territoires coloniaux, en passant par l’animation de la vie culturelle, l’encouragement à la recherche scientifique et la préparation des réformes économiques, sociales et politiques de la Libération.
Malgré l’extrême modestie de ses moyens initiaux, la France Libre est peu à peu parvenue à incarner la France.

Cet ouvrage a été réalisé sous la direction de Georges Caïtucoli, vice-président de la Fondation de la France libre, et de deux spécialistes de l’histoire de la France Libre : François Broche, directeur d’Espoir, revue de la Fondation Charles-de-Gaulle, et Jean-François Muracciole, professeur d’histoire contemporaine à l’université Paul-Valéry de Montpellier, avec le concours de Jean-Louis Crémieux-Brilhac et de cent trente-cinq historiens de neuf nationalités, dont Jean-François Bazin. (Editions Robert Laffont Collection Bouquins)

  • Dédicace : Les Raisins bleus

de Jean-François Bazin. Une grande saga de vignerons en terre bourguignonnebazin

Bénigne Papillard, notable à Dijon, passe chaque été en famille à Gevrey-Chambertin dans la maison bourgeoise qui fait face à la modeste demeure de son vigneron Baptiste Marchand. Quand l’épidémie du phylloxéra survient, au début des années 1880, les deux hommes vont tout mettre en œuvre pour préserver leurs vignes et sauver le vin.

Tandis que Lucie s’épuise aux côtés de son mari Baptiste à défendre « la vigne française » plutôt que de greffer sur plants américains, Adèle, née de Saint-Aignan, doit s’attacher à protéger la fortune et l’honneur de Bénigne son époux.

Commence ainsi une suite d’événements aux couleurs de la vie, mêlés de larmes et de bonheurs, qui nous conduiront à Prague sur les pas de Berthe, la petite vigneronne, et jusqu’en Californie où Charles, le fils cadet de Baptiste, partira planter des ceps… (Editions Calmann-Lévy, collection Roman de France)

  • Dégustation : Domaine Joseph Voillot

Jean_PierreLe Domaine Joseph Voillot est une exploitation familiale située à Volnay et qui cultive la vigne depuis cinq générations.Depuis 1995, la gérance est assurée par Jean Pierre Charlot, gendre de Joseph Voillot qui a pris sa retraite.

Le Domaine exploite 10 hectares de vignes répartis sur 35 parcelles et produit 17 appellations différentes sur les territoires de Volnay, Pommard, Beaune et Meursault.

Posté par jeudisdesophie à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


jeudi 1 juillet 2010

C'est l'été : livres, fromage de chèvre et vin rosé

Jeudi 8 juillet à partir de 16 heures

Nathalie Bretzner vient présenter sa maison d'éditions, les éditions Cléa, en compagnie de deux de ses auteurs :

  • ruisiChristiane Ruisi, A la croisée des chemins.
  • Alliant humour et poésie, voilà huit nouvelles qui invitent à voyager dans le monde, à la croisée des chemins de l'art, de la beauté et des blessures de l'âme.

  • sources_de_la_SeineAntoine Hoareau, Au pays des sources de la Seine.

Petit fils de l'ancien maire de Saint-Germain-Source-Seine, Antoine relate dans ce livre l'histoire des sources de la Seine à travers les différentes campagnes de fouilles archéologiques menées de 1836 à 1969.

Et pour commencer cet été dans la fraîcheur, dégustation de :

  • chevrefromages de chèvre, ceux de mon amie Dominique Bertrand, L'arbre rond à Corpoyer-la-Chapelle ros_

  • vin rosé fruité, celui de la cave de Cucuron dans le Lubéron, un classique à présent aux jeudis de Sophie.

Posté par jeudisdesophie à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 8 août 2009

14 et 15 août : la Fée Clochette chez Sophie

f_eclochette_2

C'est un beau roman, une belle histoire : elle s'appelle Marie, habite à Paris, ses parents ont une résidence secondaire à Saint-Seine-l'Abbaye ; il s'appelle Eric, habite à Paris, ses parents ont une résidence secondaire à Saint-Seine-l'Abbaye. Ils se sont trouvés dans un grand champ de blé, se sont mariés, ont fait trois ravissants enfants que la Fée Clochette habille.

La Fée Clochette, c'est Marie ! La marque de vêtements "pour enfants chics et sages de 0 à 8 ans", c'est elle qui l'a créée. Des vêtements comme elle, tout en grâce et en délicatesse, avec des belles matières, des camaïeux de couleurs douces et tendres.

Si parfois vos enfants ne sont pas trop chics ni très sages, grâce à la Fée, ils vont le devenir ! Venez voir ce que fait Marie, le charme agira.

Vendredi 14 août de 16 heures à 19 heures

et samedi 15 août de 8h30 à 12 heures

Si vous ne pouvez pas attendre le 14 août, découvrez la Fée Clochette sur http://lespetitesnewsdelafeeclochette.blogspot.com

Posté par jeudisdesophie à 17:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 13 août : Etonnante Bourgogne

Dédicace de

André Beuchot,

Gérard Taverdet,

Patrice Vachon

Excellent conteur, André Beuchot contera quelques légendes bourguignonnes

Voilà trois auteurs qui sortent des sentiers battus bourguignons : l'un s'intéresse aux légendes, un autre aux procès d'animaux, le troisième écrit en patois bourguignon !

Ils seront tous les trois à Saint-Seine-l'Abbaye le jeudi 13 août à partir de 16h30 pour dédicacer leurs livres.

beuchot001André BEUCHOT, grand randonneur devant l'éternel, recueille " le long du chemin" moult détails sur le petit patrimoine et anecdotes qu'il fait partager dans ses livres et sa chronique hebdomadaire sur France Bleue Bourgogne "la Bourgogne en marche"  (dimanche, 9h10).  Dans son dernier livre, Ecraignes en Bourgogne, il conte des légendes de nos villages dont certaines n'avaient jamais été publiées.

vachon002Membre de l'équipe de la revue Pays de Bourgogne, Patrice VACHON est LE spécialiste des sujets insolites : menhirs, dolmens, vierges miraculeuses, légendes populaires, sorcellerie,… Ses lecteurs ne seront pas déçus pas son dernier livre Exécutions et excommunications d'animaux en Côte-d'Or, des histoires qui ne sont pas des légendes et qui font parfois douter de la santé mentale de l'espèce humaine !

Professeur à l'Université de Dijon, Gérard TAVERDET est un linguiste reconnu et connaisseurtintin incontesté des patois bourguignons. Auteur de l'Atlas linguistique et ethnographique de la Bourgogne et d'une Microtoponymie de Bourgogne en 12 volumes, il a aussi créé l'Association Bourguignonne de Dialectologie et d'Onomastique.  Quand il s'est agi de compléter la collection de Tintin en langues régionales de la version bourguignonne, tout naturellement Gérard Taverdet est devenu auteur de la traduction en patois dijonnais des Bijoux de la Castafiore : lès Ancorpions de lai Castafiore, aivantieure de Tintin.

A partir de 16h30, l'Office de tourisme du pays de Saint-Seine et aux Jeudis de Sophie, pour faire une petite balade dans le si joli village de Saint-Seine-l'Abbaye

Posté par jeudisdesophie à 16:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 26 juillet 2009

Après-midi VIN ET CULTURE le 30 juillet

Jeudi 30 juillet, à partir de 16 heures 30 aux Jeudis de Sophie : après-midi Vin et culture abric

Signature Loïc Abric, à l'occasion de la sortie de son livre : Les grands vins de Bourgogne de 1750 à 1870 (Editions de l'Armançon).

S’appuyant sur la richesse d’importantes archives privées, Loïc Abric nous invite à la découverte de la production, du commerce et de la clientèle des grands vins de Bourgogne, de la seconde moitié du XVIIIe siècle à l’apparition du phylloxéra.
Après avoir rappelé les us et coutumes de la culture de la vigne et de l’élevage des vins, il retrace l’histoire du commerce du vin de Bourgogne liée à la transformation des commissionnaires de vin en négociants et à leur installation sur les places de Beaune et de Nuits. Il s’attache à décrire le travail de ces négociants, de leurs représentants sillonnant la France et l’étranger, le coût et les types de moyens de transports utilisés, les prix des différents vins, tant à l’achat qu’à la vente.
Une approche géographique et sociale de la clientèle des grandes maisons de négoce vient enrichir l’aspect commercial et technique en évoquant l’évolution des goûts et des désirs de celle-ci.
Les difficultés dues aux variations climatiques, à la conjoncture politique instable, les aléas de la conservation des vins tant chez le client que dans les chais des négociants sont évoqués avant de conclure sur le rôle culturel et économique du vin dans notre société.

Loïc Abric est médecin et historien. Il travaille sur l’histoire de la vigne et du vin en Bourgogne, du XVIIIe siècle à nos jours et dirige la collection Vin et Culture aux éditions de l’Armançon. Il est aussi l'auteur d'un livre sur l'histoire du vin de l'Auxois.

C'est pourquoi, à l'occasion de son passage à Saint-Seine-l'Abbaye, il animera également une dégustation de vin de l'Auxois : Vignobles de Flavigny et Villaines-Viserny.

Jusqu'au 19e siècle, à l'apparition du phyllobéra, l'Auxois - comme une grande partie du territoire français - était couvert de vignes. Ce vignoble renaît à la fin du 20e siècle par la passion de quelques amoureux du vin. Aujourd'hui, en dehors de toute aire d'apelletion Bourgogne, seuls trois vignobles recréent cette tradition en s'appuyant sur des cépages bien souvent oubliés.

L'éditeur, Gérard Gautier, fondateurs des éditions de l'Armançon, présentera sa maison d'édition et ses ouvrages les plus récents.

armancon_logo" Créées en 1987 par Chantal et Gérard Gautier, les éditions de l'Armançon sont installées à Précy-sous-Thil, chef-lieu d'un canton situé aux limites du pays d'Auxois et du Morvan, baigné par le Serein, traversé par l'Armançon, reliant ainsi le pays de Vincenot à celui de Colette.
Publier des ouvrages ayant trait à la Bourgogne - dans son acception la plus large - éditer des textes d'auteurs nés ou vivant en Bourgogne et, par ces publications faire mieux connaître cette région, à l'intérieur comme à l'extérieur de celle-ci, tels sont les axes principaux que se sont fixés les fondateurs des éditions de l'Armançon.
Monographies, études historiques, ou biographies, romans inédits, beaux livres ou livres d'art, documents, livres illustrés, un éventail volontairement vaste et ouvert à tous les genres littéraires.
Les 200 titres parus à ce jour, et ceux à paraître, reflètent bien cette diversité, cette pluralité et sont autant d'invites à parfaire ses connaissances relatives à l'une des plus riches provinces de France. C'est du moins le but recherché par les créateurs des éditions.
"

Posté par jeudisdesophie à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 13 juillet 2009

Rock around my neck

Allez, je vous raconte encore un peu ma vie, voilà comment je suis :

en vacances à Salon-de-Provence, ma cousine qui me connaît bien me dit : " O va aller voir un nouveau salon de thé cocon_nicolequi devrait te plaire ". Elle ne pensait pas si bien dire : déjà, depuis le trottoir d'en face, j'aperçois les boîtes du Thé des écrivains, les mêmes que je vends dans ma boutique ; et, mieux encore, en arrivant devant la vitrine : un Cocon de mon amie sculpteur Nicole Brousse, ceux que j'aime tant et que je rêve d'avoir chez moi !

Je saute sur mon téléphone pour déjeuner avec Nicole le lendemain (ouf, elle est libre) dans ce salon, En aparthé(s) - que, effectivement, je vous recommande viviement si vous passez par là : deux filles, Laurence et Sylvie, très sympas, riches d'idées et de fantaisie, une jolie déco dans de beaux volumes, et des petits plats servis à midi dans l'arrière-cour comme on en rêve.

Et c'est là que je les ai trouvés : ces petits colliers avec des médailles de toutes les couleurs, drôles, charmantes, bref rock_femmecraquantes. Le coup de coeur ! Je m'en suis offert un et Laurence m'a donné les coordonnées de la créatrice.

Elle s'appelle Delphine, vit et travaille à Vauvenargues, près d'Aix en Provence. Elle conçoit et réalise des bijoux originaux, associations d'émaux qu'elle monte sur des fils de coton, de daim ou d'argent pour composer des ensembles très personnels.rock_enfant2

Et bien sûr, certains arrivent cette semaine à Saint-Seine ! Le nom de sa marque : Rock around my neck.

A mon avis, je ne serai pas la seule à craquer ! Les jeunes filles vont adorer les boîtes à secret et leur maman les médailles à messages.

Posté par jeudisdesophie à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]